Subcategories

Helena Petrovna Blavatsky, "Les origines du rituel dans l'Église et de la maçonnerie"

Posted By: TimMa
Helena Petrovna Blavatsky, "Les origines du rituel dans l'Église et de la maçonnerie"

Helena Petrovna Blavatsky, "Les origines du rituel dans l'Église et de la maçonnerie"
L'Arbre d'Or | 2012 | ISBN: N/A | French | EPUB | 57 pages | 0.1 MB

De même que les fêtes païennes, les vêtements canoniques ont été copiés par le christianisme. Ceci peut-il être nié? Dans sa Vie de Constantin, Eusèbe confesse, disant ainsi peut-être l’unique vérité qu’il eût jamais proférée dans sa vie, que «afin de rendre le Christianisme plus attrayant pour les Gentils, les prêtres (du Christ) adoptèrent les vêtements extérieurs et les ornements utilisés dans le culte païen». Il aurait pu ajouter leurs rituels et dogmes, également.

Les rituels de l’Église et de la Franc-Maçonnerie jaillirent de la même source et se développèrent la main dans la main. La Maçonnerie était tout simplement, à son origine, le Gnosticisme archaïque ou le christianisme ésotérique primitif; le Rituel de l’Église était et est celui d’un paganisme exotérique pur et simple.

C’est un petit nombre de philosophes, chassés par les événements politiques de l’époque, traqués et persécutés par les évêques fanatiques du christianisme primitif qui n’avait encore ni rituel, ni dogmes, ni églises, ce sont ces païens qui fondèrent le christianisme. Mélangeant de la façon la plus irréligieuse les vérités de la religion-sagesse avec les fictions exotériques si chères aux masses ignorantes, ce sont eux qui posèrent les premières fondations rituelliques des églises et des Loges de la franc-maçonnerie moderne.

L'auteur démontre que le christianisme et la franc-maçonnerie n'ont pas été créés ou inventés par leurs fondateurs respectifs, mais qu'ils sont la progéniture hybride des cultes païens et des anciens mystères.