Jack Palmer - Tome 14 - Enquête au paradis

Posted By: Maroutan
Jack Palmer - Tome 14 - Enquête au paradis

Jack Palmer - Tome 14 - Enquête au paradis
French | CBZ | 49 pages | 81.46 MB

Le Bürgenzell, gentille principauté nichée au cœur des Alpes. Embusqué derrière un pot de fleurs, Palmer prend une photo dans le cadre d’une banale affaire de divorce : le futur ex-mari, qui se prétend insolvable, sort d’une banque où il vient de déposer quelques sous. Étant donné son aptitude à attirer les problèmes, Palmer chope sur la même photo un dangereux mafieux qui travaille pour la Colombie. Le voilà donc avec la mafia aux trousses, et aussi la police locale, qui préfère les honnêtes déposants aux fouille-merde… S’ensuit, dans une succession de rebondissements trop nombreux pour être évoqués ici, l’histoire du grain de sable (un peu crétin) qui arrive à gripper la mécanique impeccablement huilée des paradis fiscaux. C’est la magie Palmer : il prend une photo (clic !) et la finance mondiale tremble. Pétillon nous mitonne un scénario d’une intelligence implacable, admirablement ficelé, incluant, entre autres sujets de rigolade, une principauté où les truands du monde entier viennent « gentiment » planquer leurs recettes, deux mafias, un mariage princier et une clinique pour traders traumatisés. Résultat : un album jubilatoire, susceptible de ravir même les lecteurs les plus obtus en matière de finance. Bio René Pétillon est né en 1945 à Lesneven, dans le Finistère. Dessinant depuis toujours pour le plaisir, c’est en autodidacte qu’il passe professionnel – il n’a jamais mis les pieds dans une école d’art. Ayant envoyé quelques dessins par la poste, il débute en 1968 dans Plexus, L’Enragé et Planète. Comme le dessin d’humour ne le fait pas vivre, il se lance dans la bande dessinée et frappe à la porte de Pilote, où il publie aussitôt un récit en six pages, intitulé Voir Naples et mourir. C’est en 1974 qu’il crée le détective Jack Palmer qui se baladera dans Pilote, L’Écho des savanes, BD, Télérama et VSD. En 1976, pour L’Écho des savanes, il scénarise Le Baron noir, dessiné par Yves Got, qui paraît ensuite en strip quotidien dans Le Matin de Paris, de 1977 à 1981. En 1993, il entre au Canard enchaîné, où il publie des dessins politiques chaque semaine. Grand Prix d’Angoulême en 1989, il reçoit en 2001, à Angoulême toujours, le prix du meilleur album pour L’Enquête corse. En 2002, il est lauréat du grand prix de l’humour vache au Salon international du dessin de presse et d’humour de Saint-Just-le-Martel. Et il est citoyen d’honneur de la ville de Bastia…

Download Links